Jiaoren

Jiaoren

Acrylique 1,10mx1,40m

 

Jiaoren

Jiaoren est une créature aquatique du folklore de la mer de Chine. Selon la mythologie écrite par Zhang hua (3 ème siècle) une sirène sortit de l’eau et vécut dans la maison d’une famille humaine. C’était une habile artisane. Elle tissait une étoffe merveilleuse d’une blancheur éclatante comme le givre «qui ne pouvait jamais se mouiller même dans l’eau». Pour remercier ses hôtes, elle versa des larmes qui devinrent des perles scintillantes.

La renommée de la sirène chinoise est due en grande partie à ces larmes et dans les œuvres littéraires, Jiaoren sert souvent de figure artistique tragique. Belle, solitaire, mystérieuse, fragile, elle fait souvent des sacrifices par amour, mais ses amours ont rarement une fin heureuse.

Le tissu ou la soie faite par Jiaoren est appelé jiaoxiao ou jiaosha, ce voile est mentionné dans de nombreux poèmes anciens. Nie Huang, un biologiste de la dynastie des Qing (1644-1911) a également mentionné la sirène dans le Hai Cuo Tu. Jiaoren aurait une peau noire et des cheveux jaunes. La sirène dans son livre a deux sexes, des mains et des pieds palmés. Elle a des ailes rouges sur le dos.

Jiaoren

Jiaoren is an aquatic creature from the folklore of the China Sea. According to the mythology written by Zhang hua (3rd century) a mermaid came out of the water and lived in the house of a human family. She was a skilled craftswoman. She wove a wonderful fabric of a bright white like frost « which could never get wet even in water ». To thank her hosts, she shed tears that became sparkling pearls.

The fame of the Chinese mermaid is largely due to these tears and in literary works, Jiaoren often serves as a tragic artistic figure. Beautiful, lonely, mysterious, fragile, she often makes sacrifices for love, but her loves rarely have a happy ending.

The fabric or silk made by Jiaoren is called jiaoxiao or jiaosha, this veil is mentioned in many ancient poems. Nie Huang, a biologist of the Qing dynasty (1644-1911) also mentioned the siren in the Hai Cuo Tu. Jiaoren would have black skin and yellow hair. The mermaid in her book has two sexes, webbed hands and feet. She has red wings on her back.


Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s