Bacchanales

Sous son apparente gaité, ce tableau n’est pas aussi léger qu’il n’y parait.
Les Nymphes et les Faunes par leurs cris et leurs rires couvrent les vagissements de Zeus enfant. Ils cherchent à le cacher de Saturne qui ne demande qu’à le dévorer (cf tableau de Goya « Saturne dévorant ses enfants »)
Un certain nombre d’icônes incontournables des Bacchanales sont présentes sur ce tableau mythologique :
Satyre, Nymphes, flute, tambourin, panthère noire, bonnets phrygiens, phallus, vin, Thiase, Silène, Bacchantes, Ménades …. Les feuilles en forme de cœur sont là pour montrer tout l’amour inconditionnel qui se dégage de cette scène de bacchanales.
Une partie du tableau rend hommage aux danseuses sculptées de Paul Belmondo que l’on trouve sur le fronton de l’Opéra de Paris, la panthère noire elle,rappelle celle de Paul Jouve que l’on peut voir au musée des beaux arts de Reims.

https://www.singulart.com/fr/artiste/christophe-desrayaud-12029


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s