Autoportrait en arbre

Mon corps n’est que douleur,

torturé et tortueux comme cet Yggdrasil sacrificiel.

La douleur pulse entre le calme du blanc et la violence du vermillon.

Elle s’installe dans la nuit en un sourd carmin coagulé.

Un doux matelas de jaune et or me rattache et m’ancre encore à la vie,

Pourquoi ?

A quoi bon ? Et pour combien de temps ?

Acrylique sur toile sur chassis 115cmx75cm

My body is only pain,
tortured and tortuous like this sacrificial Yggdrasil.
The pain pulsates between the calm of white and the violence of vermilion.
It settles into the night in a dull coagulated carmine.
A soft mattress of yellow and gold still binds me and anchors me to life,
Why ?
What's the point ? And for how long ?

Mi cuerpo es solo dolor,
torturado y tortuoso como este sacrificio Yggdrasil.
El dolor palpita entre la calma del blanco y la violencia del bermellón.
Se asienta en la noche en un carmín coagulado opaco.
Un suave colchón de amarillo y oro todavía me ata y me ancla a la vida,
Por qué ?
Para qué ? Y por cuánto tiempo ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s